AVEC LES AUTRES CAVALIERS

Aborder l'activité équestre de façon nouvelle et évoluée ne s'effectue pas sans difficultés tant la résistance au changement est un phénomène présent en équitation; à ce niveau la tradition n'est plus une richesse mais plutôt une calamité!
Faisons quand même preuve de discernement: une équitation traditionnelle de qualité (l'art équestre) existe bel et bien mais cette appellation est le plus souvent récupérée pour couvrir des méthodes empiriques privées de substance.

Dans un tel contexte de nombreux cavaliers souffrent du syndrome d'isolement et hésitent à émettre leur propre appréciation autour d'eux; finalement ils cèdent, pensant avoir tort, ou arrêtent l'activité, déçus et trompés.
Polémiquer face à cette situation ne résout rien, en tout cas pas pour le cheval, qui finit toujours par trinquer.

On recommandera donc le courage, la persévérance, et surtout le regroupement avec des pairs.
Pour les trouver, deux sortes de moyens à utiliser suivant sa personnalité ou son degré d'implication:

  • être à l'écoute, lire la presse et l'édition spécialisée, rechercher sur Internet, aller visiter ses maîtres à penser
  • afficher son opinion, convaincre en démontrant, créer un groupe

Le but sera atteint si l'on parvient à la phase de terrain, c'est à dire à concrétiser avec le cheval.
Trop souvent, l'intention prend fin avec le discours.

DEVELOPPEMENT