UNE NOUVELLE RELATION

L'équitation nécessite le rapprochement contre nature de l'homme et du cheval. Ils doivent à la fois se comprendre et s'adapter physiquement l'un à l'autre.

Pour aboutir, un effort est obligatoire des deux côtés mais sachons que, seul, l'homme est démarcheur. L'animal, lui, n'aspire qu'à la vie naturelle au pré, en troupeau. De plus, il a fortement ancré en lui un comportement de fuite qui l'emporte sur tous les autres, fait contre lequel il ne peut rien tout seul.

Il incombe donc à l'éducateur de:

  • ménager à l'animal un mode d'élevage domestique en accord avec ses besoins physiologiques
  • affaiblir l'instinct de fuite
  • établir un code de communication en accord avec celui propre au cheval
  • préparer physiquement et mentalement l'animal à l'effort
  • être prêt physiquement et mentalement lui-même

Toutes ces tâches sont à mener pratiquement de front depuis le plus jeune âge mais leur cohérence et leur réussite dépend de l'établissement d'un rapport stable de relation entre le cheval et l'homme.
Le meilleur lien qui puisse exister n'est pas celui de la dominance, mais celui du protectorat, bien plus riche en potentiel d'échange.

 

DEVELOPPEMENT